Project
Madagascar

Education is the key to development for a better life!

The events that took place in February

Sunday 1st of February

 

 

* Les Ministères, la Banque Centrale et l’administration seront en journée de travail normale demain selon le gouvernement.

* Le Ministère de l’Education Nationale e a lancé un appel aux parents à envoyer leurs enfants à l’école dès demain

* Jumbo score , Leader Price et Shoprite ont annoncé que leurs magasins seront ouverts demain.

* Communiqué de Joel Lust, Proviseur informe de la réouverture de l’EGD (Lycée Français + les 4 écoles primaires françaises).

* Conseils du Consul Général de France Réouverture de tous les services administratifs français programmée lundi.

* L’Ambassade des Etats-Unis et l’école américaine seront ouvertes demain.

* AIR MADAGASCAR met les numéros de téléphone suivants sont mis à la disposition des passagers pour les demandes urgentes d’informations :
020 22 510 00
020 22 222 22
020 22 441 02
032 03 222 07

 

 

 

Monday 2nd of February

 

 

8H00 : Mahajanga : Tous les établissements scolaires ouverts + bureaux administratifs ouverts + commerces ouverts

9H35 : Meeting place du 13 mai Tana prévu à 10h par les Tgv
10H25 : L'ADEMA se plaindrait des changements de plans de vols non prévus de Force One.
10H30 : Sambava : tous les établissement scolaires sont fermés.
10H35 : Situation a Tana. activité calme. Ecoles pas toutes ouvertes. Activités dans les ministères : en dessous de la normale.
11H00 : Fort Dauphin : Tout est revenu a la normale. commerce ouvert. Hier, petite manifestation de l'opposition
11H24 : Andry TGV pas encore place du 13 mai. Affluence en baisse à 11H24
11H28 : Mahajanga : Grosse affluence pour la réouverture de Jumbo Score !
11H37 : (Correction )Tamatave : Beaucoup de manifestants au port à la gare routière face aux forces de l'ordre. Commerces ouverts sauf commerces karanas.
11H44 : Communiqué de Assidu Madagascar ( opposition )
ici
12H10: Andry TGV toujours absent du 13 mai
12H45 : Nosy Be, situation normale . Forces de police patrouille dans Hell Ville
12H46 : Andry TGV toujours absent. pas de consigne de rester ou partir
13H01 : TGV prend la parole place du 13 mai
13H10 : Andry Tgv annonce qu'il va continuer la lutte, qu'il ne trahira jamais Madagascar, qu'il fait tout cela pour le peuple
13H16 : Tuléar : Certaines banques ont supprimé les avances sur salaires. Ville calme. Magasins karanas ouverts
13H17: Tamatave. Manifestation dispersée
13H19 : Andry Rajoelina demande au président Ravalomanana de quitter son poste " il n'est pas trop tard"
13H20 : Discours Rajoelina. Il va déposer une plainte au parlement pour destitution cet apres midi
13H25 : Andry Rajoelina annonce qu'il fera une tournée en provinces. Il annonce qu'il maintient son projet de transition et prochain rendez vous demain. Fin du discours
13H30 : Affluence en baisse place du 13 mai.
14H00 : Mahajanga. L'opposition prévoit une manifestation pro tgv à 15h30
16H40 : Mahajanga : 150 personnes sur la place de la démocratie sur la place de démocratie (en face batiment Jeunesse et Sports),
17H20 : Annulation de plusieurs concert dont Mika& Davis au CCAC mais celui ci reste ouvert au public.
détails ici
18H00 : Correction : Le dépot du dossier Andry Rajoelina a été fait par Ny Hasina Andriamanjato à la HCC
20H00 : Communiqué du ministère de la justice "
Aucune fraction du peuple, ni aucun individu ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté » ici.
20H05: selon la Présidence, les Ministères, la Banque Centrale et toute l'administration ont travaillé normalement aujourd'hui. Tous les magasins étaient ouverts
20H10 : La francophonie appelle au respect des règles constitutionnelles .
Communiqué ici
20H12 : Infos région :
- Tout est calme à Moramanga
- Ihosy, tout est calme
- Tsiroanomandidy,La ville est calme les élèves reprennent les cours.
- Manakara, Environ 300 personnes se sont regroupées à environ 600m près de la Banque Centrale ce matin.EMMOREG a déjà mis des dispositifs en place et contrôle la situation.
21H18 : Diégo. Les écoles étaient fermées ce jour mais les commerces ouverts

 

 

Tuesday 3rd of February

 

 

10H15 : TAMATAVE PONT ANKIRIHIRY : LE FORCE DE L’ORDRE TENTE UN PREMIER EMPECHEMENT MAIS LA FOULE DEVIENT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX ECHEC DE FORCE DE L’ORDRE

10H40 : TAMATAVE : ARRIVEE AU CPJS PRES DE GARE ROUTIERE : LA FOULE VENANT DE DIFFERENT COIN DE LA VILLE SE REGROUPE : LES FORCES DE L’ORDRE SE REGROUPENT AU NIVEAU DE L’HOPITAL KELY ;

11H : TAMATAVE : LA FOULE ENVOI 4 EMISSAIRES AU RESPONSABLE DE FORCE DE L’ORDRE POUR DIALOGUER.

11H00 : Ravalomanana est à Tuléar

11H20 : Place du 13 mai en attente de Tgv
11H50 : Arrivée de Andry Rajoelina Place du 13 mai. Foule présente constante mais visiblement moindre que la semaine dernière
12H00 : Andry Rajoelina annonce qu'il ira à Diégo avec un avion spécial demain
12H04 : Andry TGV annonce qu'il dévoilera son gouvernement de transition Samedi et que Rossy sera présent pour l'occasion.
14H00 : Tamatave : le calme est revenu. Les écoles sont ouvertes ainsi que les commerces. beaucoup de monde au Jumbo score
15H00 : Guy Rivo Randrianarisoa serait le nouveau PDS de Antananarivo.
15H20 : Guy Rivo Randrianarisoa PDS. Edmond Rakotomavo, administrateur. Andry Rajoelina n'a plus selon les textes la gestion de la ville.
15H30 : pas de réaction de TGV pour le moment
16H00 : La crise a Madagascar a fait l'objet d'une présentation devant l'assemblée nationale française en session ordinaire ce jour.
16H15 : Rossy à Tana "pour la musique"
16H20 : Conseil des ministres : Nomination d'un nouveau chef de région Diana, Mr Aly Hassan
17H30: Nomination du PDS.
Le Communiqué de l'Etat ici
17H35 : Le conseil municipal n'a pas été maintenu par le nouveau PDS
17H36 : Sur RFI, Andry Rajoelina conteste cette nomination.

 

 

Wednesday 4th of February

 

 

11H25 : Troubles hier à Farafangana lors de la visite du ministre Ivohasina Razafimahefa. Un avion en feu ( atr 42 de Tiko possible ). Le ministre a du s'enfuir par la route

11H30: Attroupement ce matin à Tsimbazaza de pros tgv suite à des rumeurs d'incendie du siège de la CUA. rumeurs fausses..
11H39: La maison de Saholimalala attaquée à Mahamasina ce matin
11H45 : Les boutiques de la ville Farafangana ont été pillées
12H50 : Les pro TGV sont à Mahamasina
12H00 : Michèle Ratsivalaka est "nommée" Maire d'Antananarivo par les TGV
12H05 : La foule va se diriger vers Tsimbazaza, siège de la CUA pour y installer Michèle Ratsivalaka
12H10 : Andry TGV a ajourné son déplacement à Diégo
16H06 : L'avion brûlé est celui de Riaz Barday. Confirmé de la compagnie Aéromarine.
16H20 : Précisions de Riaz Barday sur l'avion brulé : "c'est la compagnie Aeromarine qui a transporté hier sur Manakara et Farafangana, le ministre de l’economie ,du commerce avec sa delegation. La foule s’est rendu a l’aeroport pour mettre le feu a une partie de l’aerogare et a notre avion, un beechcraft 99 , immatriculé , 5R- MKG ,d’une capacité de 15 passagers. Cet avion était en particulier apprécié des medecins par sa taille pour effectuer les évacuations sanitaires , dont nous sommes les acteurs les plus importants a madagascar ". Riaz Barday a été expulsé de Madagascar le 17 nov 2006
17H00 : Selon Andry Rajoelina entendu sur Viva, "les forces de l'ordre sont avec lui"
17H10 : l'Akfm Fanavaozana se déclare prêt à entrer dans un gouvernement de transition
18H10 : Le Premier Ministre réaffirme devant l'Union Africaine l'engagement de Madagascar a accueillir le sommet de l'UA en juillet 2009
18H15 : Emmo Nat est présent sur les points stratégiques à Anosy. L'armée est aussi fortement présente à Soanierana.
18H23 : Selon la présidence, la manifestation TGV de ce matin à réuni 1500 personnes. L'EmmoNat a repoussé la tentative d'entrée dans l'enceinte de la CUA prévue pour installer Michèle Ratsivalaka ( source présidence )
18H30 : La HCC s'est déclarée incompétente pour juger du dossier de destitution du président déposé par Andry Rajoelina
19H00 : France24 annonce que Andry Rajoelina est bien entré dans la mairie pour introniser Michèle Ratsivalaka.
19H10 : Tuléar . Une manifestation a eu lieu cet après midi du Comité de défense de la démocratie ( pro tgv ) . La population est restée calme. RNM et TVM pas encore en marche pour Toliara

 

 

Thursday 5th of February

 

 

01H00 : Communiqué des malgaches de londres

11H15 : Rossy confirme sa venue pour samedi au meeting TGV
12H15 : De retour ce matin, le PM rabemananjara a tenu une conférence de presse . "toute prise du pouvoir doit passer par une élection"
12H20: Le PM réaffirme la tenue du sommet africain à Madagascar en juillet prochain
14H50 : Rossy n'a pas pu embarquer de Roissy ce jour. Vol annulé pour tous les passagers en fait
20H00 : Attroupement à Manakara derrière le Sidi Hotel.Dispersé par les forces de l'ordre
20H35 : Tuléar : l'oppostion a organisé un défilé carnaval ce jour. Ras.
20H36 : Madagate.com indisponible
23H50 : Madagate a nouveau disponible

 

 

Friday 6th of February

 

 

10h00 : Manakara : des émeutiers ont essayé de prendre la mairie cette nuit. Repoussés par les forces de l'ordre.

10H35 : Selon RFI, les bailleurs de fonds internationaux ont bloqué 35 millions $ d'aide à Madagascar pour divergences de vues avec l'Etat. Voir ici
11H55 : 4 lycéens malgaches montrent l'exemple devant 2000 personnes à Caen .
voir ici
13H00 : Pas de sit in place du 13 mai ce jour. Hier Michèle Ratsivalaka appellait a des élections des 192 chefs de fonkontany
13H20 : Sur RFI, l'ambassadeur des USA regrette la confusion entre intérêt personnel et intérêt de l'Etat.
13H24 : Niels Marquat, ambassadeur des USA dit que le moment est propice pour écouter la population et une meilleur gouvernance ( RFI)
13H30 : Niels Marquat indique sur la BBC qu'il y a peu de chances que Madagascar recoive une aide financière tant que la situtation politique et économique ne sera pas réglée.
16H50 : Benjamin Andriamparany Radavidson propose sa solution de sortie de crise
17H00 :
Document explicatif de la sortie de crise proposée par Benjamin Andriamparany Radavidson ici

 

MEMORANDUM DE SORTIE DE CRISE

Benjamin Andriamparany Radavidson

 

Conscient de la dégradation de la situation économique et sociale à laquelle fait face actuellement le pays et suite à l’appel que nous avons lancé le 26 et 27 janvier dernier afin de pouvoir sortir rapidement de l'impasse politique, nous estimons nécessaire de prendre nos responsabilités pour présenter une solution de sortie de crise. Le présent document en expose les grandes lignes et les principes.

La situation actuelle tire son origine de la revendication par la population d'Antananarivo du non respect de la liberté d'expression par la fermeture de la station de télévision VIVA. Cette action du Gouvernement à l'encontre de la station VIVA appartenant au Maire d’ Antananarivo a suscité beaucoup de questions quant à l'effectivité de la démocratie dans le pays. Par ailleurs, les faits suivants ont amplifié la contestation populaire à savoir l'affaire des 1.300.000 Ha de terrain qui auraient été octroyés à la société sud coréenne DAEWOO LOGISTICS, ainsi que l'achat de l'avion présidentiel FORCE ONE.

Ces éléments ont incité la population Malgache à revendiquer fortement la réouverture de la station de télévision VIVA, à l'instauration d'une vraie démocratie et la transparence dans la conduite des affaires de l'Etat.

Depuis quelques jours, la situation a évolué vers une radicalisation des positions de part et d'autre avec en toile de fond des scènes de violence et de pillage le lundi 26 et le mardi 27 dans presque toutes les grandes villes du pays, pour aboutir le samedi 31 janvier 2009 à la déclaration du Maire d’Antananarivo comme étant en charge des affaires nationales, suivi le soir même par une réplique du Président de la République qui a affirmé qu’il est toujours le Chef de l'État et qu’il fait le nécessaire pour développer le pays.

Par ailleurs, le 01 février 2009 l'Union africaine a exprimé sa position sur la situation et précise « qu'il est totalement interdit de prendre le pouvoir par des moyens non constitutionnels. Nous demandons au peuple malgache de se calmer, de continuer à dialoguer et à résoudre ses problèmes par la négociation ».

Si cette situation est amenée à perdurer, les risques sont :

  • La dégradation de la sécurité des biens et des personnes
  • La démotivation de toute la population
  • La mise en péril de l'unité nationale
  • Des problèmes d'approvisionnement au niveau des produits de première nécessité pouvant aboutir à une explosion sociale
  • La régression de l'économie :
  • Fermeture d'entreprises
  • Chômage
  • Inflation galopante
  • Baisse de la production
  • La baisse de la crédibilité du pays vis-à-vis de l'extérieur :
  • Blocage des aides extérieures
  • Retrait des investissements étrangers

 

 

Actuellement, la situation est totalement bloquée, et ce, malgré les appels incessants incitant au dialogue émanant de divers groupes et associations.

 

Une FORCE DE PROPOSITION crédible est donc nécessaire pour peser sur les deux parties à adopter un scénario de sortie de crise. La démarche est fondée sur les principes directeurs suivants :

  • Une totale neutralité et une représentativité nationale 
  • Une recherche de solution pacifique soucieuse de préserver l'unité nationale et la paix sociale
  • Le respect des valeurs démocratiques et républicaines ainsi que le Fihavanana et les droits de l'homme

Ce démarche aura pour principale mission de :

  • Identifier les actions prioritaires sur la base du document de sortie de crise à discuter par les parties notamment les solutions politiques, économiques et social, et sur le plan sécurité.
  • Décrire le mode de désignation et de nomination du Premier Ministre sur la base d’une convention extraconstitutionnelle.
  • Mise en place du gouvernement sous le contrôle de l’assemblée du regroupement des acteurs de la vie nationale.

Pour la crédibilité du scénario, l’adhésion et le soutien effectif de la majorité, acteurs de la vie nationale sont sollicités, notamment ceux :

  • Des organisations confessionnelles
  • De la société civile
  • Du milieu académique
  • Des opérateurs du secteur privé
  • Des syndicats et ordres des principaux corps de métier
  • Des notables des régions
  • De la presse et des médias
  • Des partenaires techniques et financiers en tant qu'observateurs

De plus, des entités telles que les Forces de l'ordre, la communauté religieuse, la communauté économique, la presse et l'appareil judiciaire, doivent s'ériger en tant que « GARANT » de la mise en œuvre des résolutions entérinées par les parties.

Tel est donc l'objet de la présente proposition que nous avons l'honneur de soumettre à toutes les entités pour servir d'outil de base à la résolution de la crise malgache actuelle.

 

Fait à Antananarivo, le 2 février 2009


18H30 : Le PDS Guy Rivo Randrianarisoa a fait une descente auprès du bureau de la commune à Anosipatrana. Il a annoncé que la priorité était à la réhabilitation des infrastrucutures
18H35 : Chacun des 192 fonkontany dispose depuis ce jour de son quota de riz à 950 ar/ kg
19H00 : Manakara. 1 mort parmis les émeutiers de cette nuit suite a riposte de l'Emmoreg. 2 blessés parmis l'Emmoreg.
19H05 : Une manifestation Andry TGV est prévue à diégo demain
20H00 : 300 fausses tenues militaires de combat découvertes à Itaosy
20H25 : Selon le Quotidien, la station MBS du président n'existe plus. Son matériel a été cédé à la TVM.
20H45 : Nul n'est au dessus des lois encore faut il l'appliquer " le communiqué de Ambroise Ravonison
ici

 

 

 

Saturday 7th of February

 

 

03H35 : Le FMI affirme qu'il continuera ses décaissements pour Madagascar mais qu'ils sont retardés suite à vérification de l'achat de Force One.

03H57 : Les musiciens de Rossy sont en escale à l'Ile Maurice. Leur arrivée est prévue pour après la manifestation du 13 mai. En attente confirmation de la présence de Rossy à bord de cet avion
04H12 : Rossy ne sera pas à Tana ce samedi. Il n'a pas ou pu embarquer.
12H20 : Andry Rajoelina commence son kabary place du 13 mai
12H30 : Des "casseurs" sont présents à proximité de la gare de soarana
12H47 : Monja Roindefo, premier ministre du gvt annoncé de Andry TGV
12H49 : Andry TGV sera président de la "Haute autorité pour la transition"
12H56 : Monja Roindefo 43 ans est le fils de Monja Jaona et président du parti Monima Ka.
13H05 : Monja Roindefo fait un discours dans les 3 langues officielles : malgache, francais, anglais.
13H15 : Andry TGV annonce qu'ils vont aller à Ambotsirohitra ce jour !
13H20 : " Ambotsirohitra" appartient au peuple déclare Andry tgv
13H25 : TGV, Monja et les manifestants sont en direction du Palais d'Ambotsirohitra !!!!
13H26 : Antaninarenina : les forces de l'ordre sont au niveau de ex-shoprite prisunic et ONE.
13H38 : Le convoi se dirige lentement vers Antaninarenina. Foules très impressionnante !
13H43 : Les Forces de l'ordre devant le palais annoncent qu'elles ne feront rien !
13H44 : Personne ne sait si Marc Ravalomanana est au palais ou non
13H45 : TGV et Monja, passent en voiture devant la BNI Analakely direction Ambotsirohitra
13H52 : la garde présidentielle se trouve a l'intérieur du palais
13H53 : Discussion avec l'EMONAT sur place.
13H55 : Consignes ont été données à la foule de rester calme et de suivre les directives.
13H56 : Déploiement des forces armées de Mahazoarivo ( palais 1er ministre ) sur Antaninarenina
13H58 : TGV et Monja sont devant Ambotsirohitra
14H02 : Hiram-pivahana en dehors du Palais...Général Dolin en négociation avec les militaires
14H12 : Les forces de l'ordre ont dit " qu'ils ont toute liberté de tirer" car les manifestants sont en zone rouge
14H20 : Le président n'est pas dans le palais
14H30 : Les forces de l'ordre rebroussent chemin .
14H31 : La foule marche sur le palais sans contrainte Général Dollin, des députés, TGV, Monja en tête de cortège.
14H35 : La délégation conduite par le Général Dolin est dans le palais présidentiel. Interdiction faite aux journalistes d'entrer.
14H38 : Andry TGV attend au niveau du trésor, les militaires sont toujours là aussi.
14H44 : Le général Dolin est resorti. la foule se dirige vers le palais.
14H46 : Les militaires ont tiré sur la foule !
14H47 : Des corps par terre. Des blessés. des cris.
14H48 : Les militaires continuent de tirer.
14H50 : Les tirs proviendraient des militaires a l'exterieur du palais (en Attente de confirmation)
15H00 : Les secours pompiers et ambulances convergent vers Antaninarenina
15H10 : Impossible de savoir quels sont les militaires qui ont tiré car trop de témoignages contradictoires.
15H12 : Sur sa radio, Andry TGV dit que c'est la garde présidentielle qui a tiré. Information non confirmée.
15H13 : Andry Rajoelina demande sur sa radio a l'Emonat de prendre des dispositions
15H15 : Situation toujours tendue
15H40 : Il y a des victimes, mais pas encore de bilans officiels.
15H47 : Selon RFI, les tirs venaient de l'intérieur du palais
15H48: Selon les journalistes regroupés à xxxx, il y aurait 31 morts dont un cameraman de la RTA. Bilan provisoire à confirmer
15H50 : coups de feu a Antaninarenina
15H55 : Selon radio Antsiva, les forces de l'ordre qui étaient dans le palais sont sorties et seraient les auteurs de coups de feu actuels ( radio antsiva )
16H28 : Selon nos journalistes sur place, plus de 40 morts par balle .
16H30 : Des gendarmes blessés par balle arrivent à l'hopital HJRA.
16H55 : Selon des témoignages, une explosion de mines a Antaninarenina est ce qui a fait le plus de victimes ( matv )
16H57 : Toujours des rafales de tirs entendus a Antaninarenina. Pas d'infos sur qui sont les auteurs et les cibles de ces tirs
17H00 : Benjamin Andriamparany Radavidson demande sur Radio Antsiva au parlement de destituer Marc Ravalomanana
17H08 : Un camion militaire brule sur l'avenue de l'indépendance
17H35 : Ravalomanana passe sur TVM
17H40 : Ravalomanana demande aux forces de l'ordre de rétablir le calme. Déclare être triste pour les morts. Il Demande la collaboration du peuple.
17H43 : Des mercenaires seraient retranchés dans l'hotel du louvre et retiendraient un otage ( source Radio Viva. Info démentie par l'Hotel du Louvre )
17H49 : Appel à tous les paramédicaux et aux étudiants 7ème et 8ème année de rejoindre la HJRA
17H50 : Après le président, c'est le premier ministre qui est intervenu pour un appel au calme.
17H51: L'hotel du louvre dément les infos de radio Viva du maire sur la présence de mercenaires et prise d'otages. Il n'y a pas non plus de militaires sur le toit de l'hotel du louvre
17H52 : Hotel Colbert dément les infos de vandalisation de l'hotel.
18H16 : échanges de tirs entendus a Antaninandro
18H28 : Appel a dons de sang pour l'hopital HJRA
20H30 : Le "buffet du jardin" antaninarenina a été pillé
21H30 : Attaque contre Cap 3000 andraharo maitrisée par les forces de l'ordre.
21H54 : Médecins du monde va envoyer deux kits médico chirurgie équivalent à 300 blessés

 

 

A savoir ce Lundi (09/02/09) Matin


- Communiqué de presse de la Présidence.

 FIL INFOS DU SAMEDI 7 FEVRIER 2009 SELONS LES INFORMATIONS OFFICIELLES DE LA PRESIDENCE

Durant la manifestation organisée sur la Place du 13 mai ce matin, Andry Rajoelina  nomme Monja Roindefo Premier Ministre de son Gouvernement de Transition. M. Rajoelina est déclaré Président de la « Haute Autorité pour la Transition ». Andry Rajoelina annonce qu'il fait don du Palais d'Ambohistorohitra à son Premier Ministre de Transition. Andry Rajoelina, Monja Roindefo et la foule se dirigent vers le Palais d'Etat Présidentiel.

14h00 : La foule arrive à Antaninarenina où un barrage de l'Emmo (Etat Major Mixte Opérationnel) la stoppe  au niveau de l'Hôtel du Louvre, à environ 150m du Palais d'Etat Présidentiel d'Ambotsirohitra. Andry Rajoelina n'est pas présent. (Radio Viva affirme que le sit-in sera calme, que la foule ne va pas entrer dans le Palais, et qu'elle chante des chansons évangéliques.)

14h18 : Le Général Dolin s'adresse à la foule depuis une voiture, et déclare : « Les militaires sont nos amis ». Il descend, s'approche du cordon des forces de l'ordre, et demande à parler à un de leurs supérieurs. Un gradé de l'Emmo s'avance. Le Général Dolin et d'autres représentants de Andry Rajoelina demandent à entrer dans le Palais d'Etat et à parler avec le Premier Ministre, ainsi que d'autres Ministres. Le responsable de l'Emmo déclare que « C'est impossible», mais qu'il va en référer aux gradés du Palais. Accord des responsables de la sécurité du Palais pour des émissaires de franchir le 1er barrage. Le responsable de l'Emmo les fait passer au travers du cordon, vers le Palais.  

14h45 : Onze personnes, dont le Général Dolin, s'avancent vers le portail du Palais. Elles s'entretiennent avec les responsables de la sécurité. Les représentants de Andry Rajoelina écartent tous les journalistes.

Le Général Dolin formule sa requête :  La foule veut rentrer dans le Palais.

Parallèlement, Radio Viva affirme que la délégation est dans le Palais Présidentiel, que les journalistes ont l'interdiction d'entrer, et qu'Andry Rajoelina attend au niveau du bâtiment du Trésor.

Quelques minutes plus tard : L'officier responsable de la sécurité répond : « Négatif ». Il explique qu'ils se trouvent dans une « zone rouge »,  qui doit être protégée. Il prévient que les Forces de l'Ordre ne peuvent en aucun cas laisser entrer la foule dans le Palais d'Etat Présidentiel de force ou en souplesse.

Le Général Dolin répond qu'il ne peut pas arrêter la foule, et demande à nouveau à ce qu'ils laissent la foule entrer.

L'officier responsable répond que la foule a été entraînée jusqu'au Palais par les organisateurs, et que c'est à eux de leur demander de partir et à ne pas les inciter à avancer. Il les avertit à nouveau qu'ils savent ce qui va se passer s'ils continuent à avancer.

Le meneur principal de Andry Rajoelina  revient vers la foule pour leur annoncer le refus des forces de sécurité. Il leur dit « C'est un refus ! C'est un refus ! Ils vont tirer, mais la population ne va pas reculer ! ». Il leur fait signe de la main d'avancer et de forcer le cordon des forces de l'ordre. La foule se rue vers le Palais.

Les forces de l'ordre à l'extérieur du Palais lancent une grenade fumigène. La foule continue à courir vers le Palais. Suivent des tirs de sommation en l'air, et des tirs.

La foule se disperse en brûlant une voiture de police et en pillant un distributeur de billets.

Premier bilan : une vingtaine de morts et une trentaine de blessés.  

Des tentatives de pillage ont lieu dans Behoririka, le Chinatown de Tananarive. Le déploiement rapide de l'Emmo permet la maîtrise rapide de la situation.

 

D'après les images diffusées par MA-TV et TV PLUS, Andry TGV n'était pas présent à Antaninarenina. Seul le Général Dolin qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt, et Monja Roindefo étaient présents. Les Forces de Sécurité ont repris le contrôle d'Antaninarenina.

 


- Communiqué de presse de la plateforme de soutient à TGV en France

COMMUNIQUE

Andrin’ny Demokrasia – France

7 Février 2009

 

Nous, membres du cercle Andrin’ny Démokrasia – France,

 

Condamnons de toutes nos forces la décision prise aujourd’hui 7 Fevrier 2009 par le Président Ravalomanana d’ordonner à la faction militaire envoyée au Palais d’Etat d’Ambohitsirohitra de tirer sur la foule, sur son propre peuple, sur le peuple Malagasy.

 

Il s’agit d’une décision inacceptable qui destitue de facto Marc Ravalomanana de ses prérogatives de Chef de l’Etat et qui le rend traduisible devant la justice de la Nation et de l’Histoire.

 

Nous demandons que toute la lumière soit faite sur la chaine de décisions ayant conduit à cet acte inqualifiable afin que tous les responsables soient mis devant leurs méfaits.

 

Nous renouvelons notre solidarité pleine et entière avec le mouvement du peuple malagasy pour un changement de gouvernance et la mise en place effective de la démocratie à Madagascar.

 

Nous réitérons notre soutien le plus total à Andry Rajoelina qui incarne l’avènement d’une nouvelle génération d’acteurs ayant la capacité de concrétiser le changement à travers une démocratie moderne conduisant vers la justice et la paix sociales et à travers une gestion économique et politique assainie amenant vers la prospérité.

 

Nous rappelons l’importance cardinale de l’Union nationale et le respect des engagements pris envers le peuple.

 

Nous déplorons le sang qui a coulé aujourd’hui et nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes, tombées au nom de l’amour pour la Patrie.

 

Fait à Paris, ce samedi 7 Février 2009


- Après avoir parlé de tirs de police dans leurs informations, les médias étrangers parlent de tirs de la garde présidentielle.
- La France a officiellement condamné les actes de violence à Madagascar
- Le Centre d'Etudes des Tours Opérateur de tourisme en France recommande la suspension des départs vers Madagascar.
- L'ONU demande la traduction en justice des responsables de la tuerie du 7 février
- Rassemblement prévu ce jour place du 13 mai par Andy TGV avec présentation des corps des victimes.

 

 

Monday 9th of February

 

 

 

10H50 : La Ministre de la Défense a démissioné ce matin

11H30 : Le cortège se dirige vers la place du 13 mai
11H47 : Les écoles francaises sont fermées jusqu'au 2 mars. Activité normale à Tana en dehors des zones à risque
13h00 : Nouveau ministre de la Défense : le Vice amiral Mamy Ranaivoniarivo
13H04 : Avant sa nomination, le vice-amiral Ranaivoniarivo était le directeur de cabinet militaire auprès de la présidence malgache:
13H20 : Marc Ravalomanana a recu l'émissaire de l'Onu ce matin à 10H30
13H26 : Marc Ravalomanana accepte le role de facilitateur de l'émissaire de Nations Unies
13H27 : M. Haile Mekeiros rencontrera Andry Rajoelina cet après midi
16H30: L'Union Africaine va envoyer un émissaire Amarra Essy, à Madagascar
17H50 : Le président a rencontrer le FFKM cet après midi.
18H00 : grève des transports jeudi à Tana selon le président des coopératives
18H20 : Andry Tgv proclame une grève générale a partir de demain.
18H30 : Le Ministre de la coopération Alain Joyandet sera a Madagascar Mercredi accompagné d'une délégation de "haut niveau" de la commission de l'océan indien
19H35 : Une des victimes de samedi a été rapatriée à Tuléar et "exposé" lors d'un rassemblement de l'opposition
19H45 : les conditions d'un dialogue pour andry TGV sont un gouvernement de transition, une éléction anticipée et la poursuite en justice de Marc Ravalomanana.